• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

Archive mensuelle de septembre 2008

Conseil d’arrondissement du 22 septembre 2008

Difficile de trouver un terrain d’entente démocratique avec la majorité municipale du 17e.

Ce sont réellement deux conceptions de la politique et des pratiques démocratiques qui se sont affrontées lors du dernier conseil.

Encore une fois, nous sommes revenus sur les conseils de quartier dont l’organisation avait été reportée du fait de la méconnaissance par la majorité municipale des procédures légales. Au printemps dernier, ils avaient modifié sans consultation et arbitrairement les périmètres de quartier au détriment de tout bon sens. Ils avaient notamment décidé d’associer dans un même quartier les habitants de la rue de Saussure et de la Porte de Saint-Ouen. Ils avaient prévu tout simplement un isolement des quartiers périphériques par rapport au reste de l’arrondissement.
Naturellement, nous nous y étions opposés lorsque nous l’avions découvert, d’autant que la Maire du 17e avait tout simplement oublié qu’un tel redécoupage ne pouvait se faire sans l’aval du Conseil de Paris.
Après de nombreuses tergiversations, Mme la Maire s’était résignée à suivre les procédures légales et à accepter de discuter avec nous des périmètres. J’ai donc travaillé avec le premier adjoint, M. Bénessiano, pour trouver un accord sur ce sujet. Cela n’a pas été de tout repos, mais nous y étions parvenus… Du moins, je le croyais…
Las ! Nous avons découvert le vendredi soir précédant le conseil, après 17h, que la mairie du 17e avait rajouté à sa délibération un article sur la composition des futurs conseils de quartier, et ce, sans nous en avertir, et surtout, dans le non respect le plus total des engagements pris par elle de discuter au préalable avec nous du fonctionnement des conseils de quartier.

Dans le nouveau fonctionnement proposé, l’ancien collège des associations disparaît et est remplacé par un collège de personnalités qualifiées (sic) nommées par la majorité municipale. Naturellement, aucune indication n’a été apportée quant aux critères de sélection de ces personnalités qualifiées.
Les représentants des associations se voient désormais regroupés avec les élus (3 de la majorité et 1 de l’opposition), ce qui les réjouira certainement, et voient leur nombre passer de 10 à 6. Cette décision a été justifiée par l’absence récurrente de certaines associations qui siégeaient auparavant… Naturellement, la mairie du 17e n’a pas pensé une seconde que la meilleure des solutions serait de désigner désormais des associations qui soient prêtes à s’investir dans ces structures… Il ne manque pourtant pas d’associations dynamiques et représentatives dans l’arrondissement, mais la Mairie du 17e semble vouloir s’obstiner à les ignorer…
Reste inchangé le collège des habitants avec 10 titulaires et 10 suppléants tirés au sort, et tellement d’habitants non tirés au sort qui aimeraient cependant participer activement…

Outre le procédé de vouloir passer en force, et ce, au mépris des engagements passés, nous ne pouvions approuver de telles modifications. Elles auront une incidence certaine sur la valeur démocratique des conseils de quartier dans le 17e.

Nous avons donc émis un voeu sur le fonctionnement des conseils de quartier en réponse à cette délibération. Toutes nos propositions ont été refusées. Nous souhaitions notamment :

  • qu’il n’y ait plus qu’un collège unique ouvert à tout membre âgé d’au moins 16 ans, et ce quelle que soit sa nationalité, qui concourt à la vie du quartier soit au titre de sa résidence, soit de son activité professionnelle ou associative, et que la possibilité d’entrer dans les conseils de quartier soit permanente
  • qu’il y ait enfin un bureau d’animation désigné par les seuls conseillers de quartier
  • que les élus soient présents dans les bureaux d’animation mais n’aient pas de droit de vote sur les vœux exprimés par les conseils de quartier

Conseil d'arrondissement du 22 septembre 2008 dans Mandat d'élu doc Voeu sur les conseils de quartier

++++

Nous avons également présenté deux autres voeux ayant une incidence directe sur la démocratie locale. Tous deux ont été rejetés par la majorité municipale du 17e, qu’il s’agisse du voeu sur le fonctionnement du CICA (Comité d’initiative et de consultation d’arrondissement) ou sur le conseil des jeunes.

Depuis des années, nous avons constaté que la Mairie du 17e organisait des réunions publiques en les dénommant CICA, sans que la loi ne soit respectée. Les CICA et leur fonctionnement sont inscrits au code des collectivités territoriales. Il s’agit d’une assemblée d’associations, expressément membres sur demande, qui débat et propose au Maire et au conseil, des thèmes qu’elles souhaiteraient aborder avec les élus. Les maires ont l’obligation d’organiser une fois par trimestre un conseil d’arrondissement en CICA avec les représentants des associations membres. Le conseil répond et délibère aux questions et voeux du CICA en leur présence. Un comité d’animation est désigné par l’assemblée des associations membres, et devrait de fait se réunir trimestriellement pour préparer les séances avec le conseil d’arrondissement.

Or, dans le 17e, il est impossible à ce jour de trouver sur le site Internet de la mairie la liste des associations ayant demandé à être membres du CICA. Il est aussi impossible de connaître la composition du fameux comité d’animation, et de connaître la date de sa désignation. De même, aucun compte-rendu des réunions du comité d’animation ne semble exister. Il est vrai que, comme me l’a dit un membre du comité, le comité ne s’est pas réuni depuis fort longtemps. Ceci explique cela !
Pendant la précédente mandature, les CICA version 17e se tenaient rarement, et réunissaient souvent… l’ensemble des conseils de quartier où Françoise de Panafieu se souciait plus de faire son éloge que d’écouter les conseillers de quartier ou les  associations présentes…

Enfin ! Notre voeu n’aura pas été inutile puisque, même si la majorité municipale l’a rejeté en bloc, nous avons de toute évidence réussi à faire bouger les choses : la mairie du 17e a préparé en toute urgence une Newsletter de la vie associative du 17ème arrondissement qu’elle nous a envoyée, aujourd’hui 30 septembre, sur nos boîtes mail.
Victoire ! Elle y annonce qu’un appel à candidature est lancé pour participer au conseil d’animation du CICA. On sait enfin qu’il sera composé de 15 membres, mais on ignore toujours la composition du CICA, le nom des associations qui en ont fait la demande, la composition actuelle du comité d’animation. Et puis, surtout, je m’interroge sur la précipitation dont la mairie du 17e fait preuve, en clôturant les actes de candidatures au 15 octobre. La newsletter indique que le bulletin de candidature est à télécharger sur le site Internet, dans la rubrique Vie associative, mais il m’a été impossible de trouver ce bulletin, et j’ai bien regardé les différentes rubriques. Espérons qu’il sera téléchargeable avant la date fatidique du 15…

doc dans Mandat d'élu Voeu sur le fonctionnement du CICA
doc Voeu sur le conseil des jeunes

++++

Dirais-je un mot sur le refus de Madame la Maire d’accorder à l’opposition dans son journal municipal une expression qui corresponde à son poids politique rée, issu des dernières élections ?

Il faut savoir que nous avons désormais moins de place que sous la précédente mandature alors que nous avons plus que significativement progressé dans l’arrondissement, et que nous sommes passés de 6 élus d’opposition à 9. Cherchez l’erreur !

++++

Enfin, nous avons présenté un voeu demandant
que la Mairie du 17e arrondissement fixe enfin la date de réunion du groupe de travail local, appelé Vital Quartier, comme le prévoit le traité de concession passé entre la Ville de Paris et la SEMAEST.

Ce voeu a naturellement été rejeté par la majorité municipale, mais elle nous a assuré que celle-ci aurait bien lieu. Nous sommes donc rassurés !

doc Voeu SEMAEST

Le plan climat en actions

Dans le cadre du plan climat(Le plan climat en actions dans Mandat d'élu pdf Plan climat de la Ville de Paris), la Ville de Paris réalise des diagnostics de performance énergétique de ses bâtiments publics. En 2008, ce seront 35 bâtiments qui seront diagnostiqués dans le 17e arrondissement, essentiellement des établissements scolaires.

  • Mairie  = 10 469 m2
  • ELÉMENTAIRE AMPERE(18)  = 3 143 m2
  • ELÉMENTAIRE BERTHIER(112)  = 3 322 m2
  • ELÉMENTAIRE CHAMPERRET(7)  = 2 387 m2
  • ELÉMENTAIRE COLONEL MOLL(16)  = 2 538 m2
  • ELÉMENTAIRE EPINETTES(42)  = 1 730 m2
  • ELÉMENTAIRE FOURCROY(12B)  = 2 672 m2
  • ELÉMENTAIRE JOUFFROY(20)  = 1 834 m2
  • ELÉMENTAIRE LAUGIER(16)  = 2 627 m2
  • ELÉMENTAIRE LEGENDRE(49)  = 1 285 m2
  • ELÉMENTAIRE LEMERCIER(105)  = 1 743 m2
  • ELÉMENTAIRE PEREIRE(221)  = 2 632 m2
  • ELÉMENTAIRE POUCHET(42)  = 2 654 m2
  • ELÉMENTAIRE SAUSSURE(101)  = 1 979 m2
  • ELÉMENTAIRE ST-OUEN(23)  = 3 643 m2
  • MATERNELLE AMPERE(18)  = 1 554 m2
  • MATERNELLE ANDRE BRECHET(21)  = 2 580 m2
  • MATERNELLE BAYEN(56)  = 1 639 m2
  • MATERNELLE CAPITAINE LAGACHE(21)  = 1 273 m2
  • MATERNELLE COLONEL MOLL(16)  = 1 577 m2
  • MATERNELLE DAUTANCOURT(16)  = 2 679 m2
  • MATERNELLE EPINETTES(44)  = 1 003 m2
  • MATERNELLE FLEURS(61)  = 922 m2
  • MATERNELLE GUSTAVE DORE(3)  = 1 466 m2
  • MATERNELLE JOUFFROY(20)  = 1 179 m2
  • MATERNELLE LOUIS VIERNE(6)  = 1 339 m2
  • MATERNELLE PEREIRE(221)  = 2 103 m2
  • MATERNELLE RENAUDES(31)  = 1 932 m2
  • MATERNELLE SAUSSURE(48)  = 1 057 m2
  • MATERNELLE TAPISSERIES(8)  = 2 358 m2
  • MATERNELLE VILLIERS(22)  = 1 846 m2
  • POLYVALENTE LECOMTE(6)  = 2 241 m2
  • POLYVALENTE MARGUERITE LONG(5)  = 2 174 m2
  • POLYVALENTE REIMS(38-40)  = 2 541 m2
  • POLYVALENTE TRUFFAUT(15)  = 2 194 m2

Les autres équipements seront réalisés en 2009 et 2010. Ces diagnostics permettront à la Ville de Paris d’élaborer un plan d’action pour l’ensemble de ces bâtiments et de définir les mesures les plus appropriées à chacun pour permettre une meilleure isolation et baisser les consommations d’énergie de ces bâtiments.

Présence sur le terrain

Comme la semaine dernière, le week-end a été consacré à la présence sur le terrain des élus de gauche et militants du 17e.

SA 27 sept 08
Album : SA 27 sept 08
Tractage samedi matin au marché Poncelet avec Benoît et discussion avec les habitants et commerçants
13 images
Voir l'album

img0095.jpgimg0086.jpgimg0094.jpg

DI 28 sept 2008
Album : DI 28 sept 2008
Tractage à Guy Môquet dimanche matin avec Abdallah, Sandra, Emmanuelle, Hubert pour le compte-rendu de mandat de la députée de la 17e circonscription, Annick Lepetit
10 images
Voir l'album

img0111.jpgimg0119.jpgimg0107.jpg

SA 27 et DI 28 sept 08
Album : SA 27 et DI 28 sept 08
Vide grenier organisé par l'association des Macaqs aux Batignolles
12 images
Voir l'album

img0105.jpgimg0125.jpgimg0098.jpg

PARIS DEMAIN, Conférence citoyenne sur les formes urbaines et les hauteurs

Restitution le lundi 13 octobre à 19h00 à l’Hôtel de Ville de Paris

image002.gif

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de Paris  a lancé en novembre 2007 une conférence citoyenne sur les formes urbaines et les hauteurs intitulée « Paris demain »  afin d’inviter les parisiens à s’interroger sur le devenir urbain de la capitale. Ces questions doivent en effet être débattues avec le plus grand nombre et faire l’objet de consultation et de mobilisation du grand public. Inspirée des conférences de citoyens pratiquées au Danemark, cette démarche a permis à un panel de 16 citoyens, en majorité tirés au sort, d’émettre un avis informé sur ces sujets. Pour y parvenir, ils ont participé à un cycle d’ateliers durant lesquels ils ont échangé avec des experts, entendu des témoignages, débattu ensemble, pour aboutir à la rédaction de préconisations.

Aujourd’hui, le groupe de citoyens et le CAUE de Paris nous ont adressé le rapport officiel de la conférence citoyenne et de vous invitent à participer à la soirée de restitution qui se tiendra le lundi 13 octobre 2008 à 19h00 à l’hôtel de Ville de Paris.

  • 19 : 00 > Accueil et introduction

Pierre Mansat, Adjoint au Maire de Paris et Président du CAUE de Paris

  • 19 : 15 > Conférence citoyenne, une démarche inédite

Témoignages du groupe de citoyens

Limites et points forts de la démarche

  • 20 : 15 > Paris demain, conclusions et préconisations

Restitution du rapport officiel

Limites et points forts de la démarche

  • 21 : 15 > Conclusion

Anne Hidalgo, Première Adjointe au Maire de Paris et Vice-présidente du CAUE de Paris

PARIS DEMAIN, Conférence citoyenne sur les formes urbaines et les hauteurs dans Mandat d'élu pdf Rapport Paris Demain

Intervenants :

  • Portes paroles du groupe de citoyens
  • Isabelle Lorand, animatrice de la conférence citoyenne
  • Franck Boutté, architecte et ingénieur HQE
  • Philippe Gazeau, architecte
  • Jean-Michel Léger, sociologueThierry Paquot, philosophe et éditeur de la revue Urbanisme

Modérateur : Cyrille Poy, journaliste

Hôtel de Ville de Paris – Auditorium

5 rue Lobau – Paris 4ème

(métro Hôtel de Ville)

pdf dans Mandat d'élu Carton d’invitation

Inscription avant le 08 octobre 2008 : CAUE de Paris – 01 48 87 70 56 – contact@caue75.com

Retrouvez toutes les informations sur la démarche, le calendrier, les comptes-rendus des ateliers, les témoignages des participants sur le site Internet du CAUE et sur le Blog de la conférence citoyenne : www.caue75.comwww.parisdemain.com

La Conférence métropolitaine lance la création du syndicat d’étude Paris Métropole

Réunis au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne, les élus de la Conférence métropolitaine ont affirmé leur volonté de créer le syndicat d’étude mixte ouvert Paris Métropole…. Pour en savoir plus :
La Conférence métropolitaine lance la création du syndicat d’étude Paris Métropole  dans Mandat d'élu pdfSyndicat d’étude Paris Métropole

Porte de Champerret

Carrefour de la Porte de Champerret

Square de l'Amérique latine

Visite d’une école du 17e

Je prévois de visiter l’ensemble des écoles de l’arrondissement pour être au plus au fait des réalités que rencontrent les familles dans l’arrondissement. J’ai commencé ce vendredi 26 septembre par une école à la périphérie de notre arrondissement, l’école maternelle Louis Vierne.

Cette école est remarquable en ce sens qu’elle est une école d’application, un centre de formation pour les maîtres en lien avec l’UIFM. Il n’y en a que 35 à Paris. La directrice, Mme Marescaux est très fière de cette particularité qui fait de l’école Louis Vierne, une école à la pointe des méthodes et programmes éducatifs.

Le bâtiment est en bon état, les pièces grandes et lumineuses, et la directrice se montre satisfaite des équipes autour d’elle, maîtres, gardienne et ATSEM. Plusieurs activités extra-scolaires sont régulièrement proposées aux enfants et à leurs familles.

Pour la défense de l’école publique

http://www.dailymotion.com/video/k2J7mgzBBHPIfJM81L

Dimanche 21 septembre 2008
 

Tractage au marché Levis

Avec Nadia Salem, conseillère d’arrondissement, mais aussi Gauthier et Dominique, militants, dimanche 21 septembre 2008,

http://www.dailymotion.com/video/k6aaFvcv0BtcQ8M8mK

Témoignage

Un parent d’élève témoigne de ses difficultés pour inscrire son enfant dans un collège public…

http://www.dailymotion.com/video/k5AxRdr51yNiLPM9iE

 

12



Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA