Une démocratie difficile… dans le 17e

Caricature de la démocratie, le conseil d’arrondissement du mois d’octobre a été particulièrement tendu. Madame la Maire de l’arrondissement a fait le choix du conflit stérile : nous refusant régulièrement la parole, interrompant de manière intempestive nos intervenants, retardant le dépôt de nos voeux sur table, faisant le choix de ne pas présenter au vote du conseil plusieurs de ces voeux et nous empêchant même d’énoncer simplement leur objet, et ce, de façon totalement arbitraire.

Difficile dans ces conditions de rester sereins, surtout pour des nouveaux élus peu habitués à ces techniques de déstabilisation politicienne. Mais nous devrons apprendre… et continuer à défendre fermement les valeurs qui nous sont chères.

Notre voeu relatif à la régularisation des travailleurs sans-papiers du 17e a été repoussé par la droite municipale dans une réponse sèche de Monsieur Coudert, niant le facteur humain et disant en substance « certes, ils travaillent ici et paient leurs cotisations, leurs impôts, mais n’oublions pas qu’ils sont clandestins et sont entrés ici illégalement ». Et oui, ils restent clandestins parce que la Préfecture leur refuse le droit d’être régularisés, tout en continuant à accepter leurs cotisations. Non seulement, la situation est injuste mais profondément hypocrite. Et le « cas par cas » de la droite est – en fait – basé sur des critères obscurs, et qui différent d’un demandeur à l’autre, d’une préfecture à l’autre. Quelle justice est-ce là, qui statue à la « tête du client » ou hasard ?

Une démocratie difficile... dans le 17e dans Mandat d'élu doc Voeu relatif à la régularisation des travailleurs sans-papiers dans le 17e

Un seul point d’accord dans ce conseil, notre voeu à destination du commissaire de police et du Préfet de Police qu’ils s’assurent que les voitures de police qui rentrent à la caserne, boulevard Berthier, n’utilisent leur sirène qu’en cas d’absolue nécessité, de sorte à garantir la tranquillité des habitants.
Pour bien montrer que nous étions dans une démarche constructive, nous avons accepté de voter le contre-voeu de la Mairie du 17e, qui elle n’a pas souhaité voter notre voeu en l’état. Petite anecdote :  celle-ci a déposé ce voeu en Conseil de Paris le présentant comme son initiative, alors même que ce voeu n’avait pas de raison de passer en Conseil de Paris puisqu’il s’adressait au commissaire de police du 17e et au Préfet de Police. Il leur a été demandé de retirer leur voeu et d’adresser la demande à qui de droit. Ils l’ont présenté, et je l’ai voté puisque cette initiative venait de nous, mais je regrette la posture toujours politicienne de la nouvelle maire du 17e…

doc dans Mandat d'élu Voeu relatif aux nuisances sonores nocturnes causées par les sirènes des voitures de police

Autre polémique lancée inutilement par Mme la Maire du 17e : la concertation autour de l’aménagement de l’avenue de Clichy. A chaque conseil, elle présente des voeux sur des sujets auxquels il a déjà été répondu en Conseil de Paris, d’où la valse des voeux que l’on dépose en conseil d’arrondissement pour les retirer en Conseil de Paris. L’adjointe au Maire de Paris chargée de l’urbanisme et de l’architecture, Mme Anne Hidalgo a expliqué à plusieurs reprises qu’il y aurait une concertation sur l’aménagement de l’avenue de Clichy dans le cadre du comité de concertation qui va être mis en place pour le projet Clichy-Batignolles. Par ailleurs, une réunion de concertation spécifique à la Place de Clichy se tiendra en novembre à l’initiative d’Annick Lepetit… Nous avons donc déposé un voeu pour demander à la mairie de s’inscrire enfin dans les outils de concertation mise en place par la Ville de Paris.  Las, je ne doute pas que la Maire du 17e continue à déposer des voeux sans objet, et uniquement polémique.

doc Voeu relatif à l’avenue de Clichy

Même scénario sur le voeu de la majorité municipale relatif à la construction de nouveaux logements sur l’emprise de la cité scolaire Honoré de Balzac. Alors même qu’il y avait eu, en février 2008, un courrier officiel de Monsieur Jean-Pierre Caffet, adjoint chargé de l’urbanisme et de l’architecture sous la précédente mandature, alors même que le Maire de Paris avait clairement confirmé à Mme la Maire du 17e, cette dernière continue à faire semblant de ne pas avoir l’information.

Notre propre voeu rappelant tous ces éléments et demandant l’adaptation du nouveau plan masse du projet a – par contre -  été refusé par la Mairie du 17e : allez comprendre ??

doc Voeu relatif à l’emprise de la cité scolaire Honoré de Balzac et à la construction de nouveaux logements
à son tour – confirmé par un courrier officiel à Mme Le Maire du 17e qu’il n’y aurait pas de construction sur l’emprise du collège Honoré de Balzac.

 

Autres voeux rejetés – ou non présentés ! – par la Mairie du 17e

doc Voeu relatif à la commission mixte définissant les conditions générales d’admission et d’utilisation des 136 équipements de proximité du 17e arrondissement  : Il s’agissait ici uniquement de demander à la Mairie du 17e la mise en place d’une disposition légale. Celle-ci a voté contre rejetant la responsabilité sur la Mairie de Paris…

doc Voeu relatif à la dotation d’animation locale  : Nous voulions proposer à la Mairie du 17e de mettre en place une procédure transparente pour l’affectation des moyens affectées par la Ville de Paris à l’arrondissement, et qu’il puisse donc y avoir un débat en conseil sur l’utilisation de ces fonds. Notre voeu a été repoussé violemment par Monsieur Bénéssiano au prétexte -je cite- de refuser la tutelle des élus d’opposition…  Par ailleurs, Monsieur Bénéssiano a récusé l’application de critères « sociaux » pour définir les montants de cette dotation aux différents arrondissements, et a ainsi justifié le vote contre la délibération parisienne correspondante.

Notre voeu similaire concernant la dotation culture donnée par la Ville de Pairs (1 euro par habitant) a subi un sort encore plus arbitraire : Mme le Maire a refusé tout simplement d’en débattre !!! Il n’a donc pas été présenté. Fin de la discussion !

doc Voeu relatif à la dotation culture

Même déni de démocratie pour nos deux voeux sur les institutions locales de démocratie participative, mais il est vrai qu’elle n’est pas à l’aise sur ces thèmes… Nous avons pu le constater lors des précédents conseils.

doc Voeu relatif aux conseils de quartier

doc Voeu relatif au Comité d’initiative et de consultation d’arrondissement

0 Réponses à “Une démocratie difficile… dans le 17e”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA