La propreté dans le 17ème

Un habitant du 17e dans un commentaire me demande s’il est possible d’améliorer les services de nettoiement dans le 17eme arrondissement, considérant que le rues n’ont jamais été aussi sales.

Il est vrai que, dans le 17e, quels que soient les quartiers, certains dysfonctionnements persistent : retards dans le
ramassage des ordures, insuffisance de corbeilles dans certaines rues, présence de poubelles dans les rues longtemps après le passage des éboueurs, présence d’encombrants au milieu de certaines rues (alors qu’un service gratuit de ramassage est mis en place par la Ville de Paris) et problème de poubelles éventrées ou renversées quotidiennement dans certains quartiers, compliquant fortement la tâche des services. Pour autant, je sais que les services travaillent sérieusement, et souvent, ils obtiennent des résultats même si dans ce cas-là, malheureusement, personne ne le remarque et ne les félicite…

Si l’attribution des moyens et des effectifs est bien du ressort de la Ville de Paris, l’organisation des services, la répartition des effectifs et des moyens sont du ressort de la Mairie d’arrondissement.

Les services de nettoyage sont par conséquent de la co-responsabilité de la Mairie de Paris et de la mairie d’arrondissement.  Ainsi, les opérations de sensibilisation « propreté » sont à la charge des mairies d’arrondissement, donc de la mairie du 17ème.

De son côté, la Ville de Paris s’est engagée dans une démarche de concertation avec tous les mairies d’arrondissement, notamment la mairie du 17e, pour définir des objectifs partagés à partir d’une carte des points noirs. Il faut savoir que cette carte a été transmise par Mme le Maire du 17e en août dernier aux seuls conseillers de Paris (allez comprendre pourquoi) sans la moindre explication et sans qu’aucun plan d’action n’ait été défini et concerté en préalable. Aucune réunion n’a été organisé par la Mairie du 17e.

Nous avons d’ores et déjà demandé à la Maire du 17e arrondissement  qu’elle s’implique davantage dans de nouvelles opérations de sensibilisation dans les différents quartiers du 17èe, qu’elle mène des campagnes d’information auprès des riverains, et  qu’elle mobilise tous les acteurs du 17e comme par exemple les bailleurs, les commerçants, les gardiens d’immeuble ainsi que les conseils de quartier.

D’autre part, la Ville de Paris a un projet de création d’un nouvel atelier « engins » dans la future ZAC Pouchet : environ 700 m2 de locaux sociaux et une quarantaine de places de stationnement. Ce nouveau site  regroupera les moyens de l’atelier « engins » situé Boulevard de la Somme et, ceux de l’atelier non sectorisé situé rue des Batignolles. Le regroupement de ces équipes dans un site central permettra une plus grande efficacité et l’intégration des besoins nouveaux des futurs quartiers (Batignolles et Pouchet). Parallèlement, il permettra de désengorger le site de la rue des Batignolles, même si un atelier territorial -  de moindre effectif – pourrait demeurer sur le site pour répondre aux besoins du quartier à proximité.

Télécharger le communiqué de la Ville de Paris du 26 novembre 2008

 

2 Réponses à “La propreté dans le 17ème”


  • Bonjour,
    Le quartier porte de Champeret et en particulier le boulevard de la somme, est une vrai décheterrie. De nombreux artisans déposent allegrement leurs déchets ( platres, carrelages etc..) aupres de platanes.
    D’autre part les agents de nettoiement de la Ville de Paris passent à coté des détritus sans les ramasser, trop occupés peut être à écouter leur MP3 !
    Quand on interroge le responsable du dépot de la Ville de Paris Porte de Champerret, il vous repond qu’il est vbien conscient du probleme mais qu’il ne peut ni sanctionner ni valoriser ses agents!!! Alors la porte est ouverte à la fainientise et au laissé allé dans le mesure ou se sont des fonctionnaires ! Bonne image du service public !
    Alors tout naturellement ma question : n’est il pas plus judicieux de laisser le nettoiement du 17eme à une entreprise privée ( VEOLIA par exemple ). Au moins ils ont la culture du résulat.
    Merci pour votre réponse.
    Stéphanie, une habitante du 17eme médusée!

  • Bonjour,

    Concernant la propreté de cette zone, après renseignements pris auprès des services, ces derniers interviennent 3 fois par semaine en balayage sur le boulevard de la Somme et l’avenue de la Porte de Champerret. Cependant, ce boulevard, bordant le périphérique, de surcroît hors de la vue des habitations, est très propice aux incivilités diverses telles que les dépôts sauvages, déjections canines… Un porteur des services du 17e passe néanmoins chaque jour pour ôter ces dépôts. De plus, des demandes régulières auprès du service de verbalisation sont émises, afin de résorber ce phénomène. C’est une zone bien connue des agents et des chefs d’équipe de l’atelier de propreté concerné, et une surveillance accrue y est accordée.

    Pour ce qui est des agents passant sur cette zone sans y ramasser des détritus, il faut savoir que cette zone est sur le trajet entre l’atelier et d’autres zones de nettoiement. Donc un agent qui passe en ce lieu n’est pas forcément affecté à son balayage, mais simplement emprunte cette voie pour rejoindre son espace de travail, situé plus loin. Néanmoins, il sera demandé désormais aux chefs d’équipe d’être vigilants aux agents affectés à cette zone.

    Concernant votre propos, sur la délégation du service a une entreprise privée, je ne crois pas qu’elle résoudrait ce qui est avant tout un problème d’incivilités individuels, et qu’ils pourraient faire mieux. Par ailleurs, les modes de gestion des services de propreté viennent d’être renouvelés en juillet. Bertrand Delanoë s’était engagé à travailler beaucoup plus avec les mairies d’arrondissement, et à respecter leur choix lorsque les contrats viendraient à expirer. Et c’est ce qu’il a fait. Pour le 17ème, aucune demande n’a été formulée par la Mairie du 17ème de passer au « privé ».

    Je redis que l’organisation des services, la répartition des effectifs et des moyens sont du ressort de la Mairie d’arrondissement, et je réaffirme que celle-ci devrait se concerter davantage avec les services, initier de vastes opérations de sensibilisation dans les différents quartiers du 17e, mener des campagnes d’information auprès des riverains, et mobiliser tous les acteurs du 17e comme par exemple les bailleurs, les commerçants, les gardiens d’immeuble ainsi que les conseils de quartier.


    Isabelle Gachet
    Conseillère de Paris et du 17ème
    Hôtel de ville
    5 rue Lobau
    75196 PARIS RP
    isabelle.gachet@paris.fr
    ig.gachet@gmail.com
    Tel 01 42 76 51 40
    Fax 01 42 76 56 53
    http://isabellegachet.unblog.fr/

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA