Inauguration de la restauration de l’Eglise Sainte-Odile

Muriel Guenoux, conseillère d’arrondissement, et moi-même étions à l’inauguration de la restauration de l’église Sainte Odile, monument historique classé ce samedi 29 novembre en présence de Colombe Brossel, adjointe chargée du patrimoine à la Ville de Paris, et du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de ParisL'église Sainte Odile

Construite entre 1935 et 1946 en place des anciennes fortifications, l’église Sainte Odile est un témoin essentiel de l’art sacré des années 1930 à Paris. Le vieillissement de l’édifice devenant dangereux pour les passants, un programme de travaux est engagé en 2007 par l’association diocésaine de Paris (association qui pour but de subvenir aux frais et à l’entretien du culte catholique), avec l’aide de la Ville de Paris (qui a participé à hauteur de 37% du budget des travaux) et de la Direction Régionale des Affaires culturelles (18%).

Dégradé, notamment du fait de la détérioration du béton, le bâtiment nécessitait de lourds travaux de rénovation, de même que les réseaux électriques vieillissants, qui devaient être mis aux normes. Conscient de l’intérêt historique et architectural de l’édifice cultuel, le Conseil de Paris attribue en juillet 2007 une subvention d’équipement à l’association diocésaine de Paris de 415 088 euros (soit 37% du montant total des travaux s’élevant à 1 132 170 euros). Les travaux peuvent ainsi débuter en décembre 2007 pour s’achever en novembre 2008.

Grâce à cette aide sont réalisés :

  • Le ravalement du clocher, des façades de l’église donnant sur la rue et sur le jardin, et de la totalité des dômes.
  • Le ravalement des façades de l’église donnant sur la cour et des façades du cloître côté cour et côté jardin.
  • Les travaux de confortation, de nettoyage, de mise en sécurité électrique de la nef et du porche.

L’église Sainte Odile est remarquable par son procédé constructif, son plan original, le choix et le jeu de ses matériaux, son clocher – le plus élevé de Paris – son carillon et par l’exceptionnelle richesse de ses décors et des œuvres d’art qu’elle renferme : sculptures, vitraux, ferronneries, émaux, pièces d’orfèvrerie. L’ensemble est également une manifestation de la sensibilité de la France des années 1930 au retour de l’Alsace à la Nation, après la Première Guerre Mondiale, Sainte Odile étant la sainte patronne de l’Alsace.

L’église et la façade sur rue du presbytère sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 2001.

Inauguration de la restauration de l'Eglise Sainte-Odile dans Mandat d'élu pdf Dossier de presse sur la rénovation de l’église Sainte Odile

0 Réponses à “Inauguration de la restauration de l’Eglise Sainte-Odile”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA