Le microcrédit social

La Ville de Paris a décidé de renforcer son intervention en matière de lutte contre les exclusions et d’accès au droit par la création d’un microcrédit social pour les Parisiens à bas revenus.

1. Qu’est-ce que le microcrédit social ?

Le Microcrédit social est un petit prêt accordé à des personnes en situation précaire, ne pouvant accéder à un crédit bancaire dans le dispositif classique.
Ce dispositif, mis en place à l’initiative de la mairie de Paris et en partenariat avec la Caisse des dépôts a été expérimenté en 2008 dans plusieurs arrondissements, et est désormais généralisé à l’ensemble de la capitale.
Il est à distinguer du microcrédit destiné aux créations d’entreprises, géré par l’ADIE, que la Ville subventionne également.
L’objectif de la Ville de Paris est d’accorder 1 000 microcrédits d’ici à décembre 2009.

2. Quels projets peuvent être financés par un microcrédit ?

De manière générale, le microcrédit est destiné à financer des projets s’inscrivant dans une démarche personnelle et/ou d’amélioration du cadre de vie :

  • projets d’avenir : frais d’inscription, formation professionnelle, permis de conduire, achat de véhicule…
  • bien indispensable lors d’un emménagement : chauffe-eau, électroménager…
  • événement familial : divorce, décès…
  • accident de la vie : frais de santé, chute brutale de revenus…

3. Quelles sommes peuvent être empruntées ?

Le montant prêté varie entre 500 et 3000 euros (exceptionnellement 5 000 euros pour les situations relevant d’accidents de la vie) pour des ménages dont le revenus sont inférieurs à un barème indicatif correspondant à celui utilisé pour le fonds solidarité logement (FSL) et fixé en fonction de la taille du ménage.
La durée maximum du prêt est de 36 mois (jusqu’à 60 mois dans certains cas). Elle est déterminée en fonction des ressources du ménage et de la nature du projet.
Le taux d’intérêt est fixé a 4 %. Cependant, après remboursement la Ville de Paris reversera à l’emprunteur la moitié des intérêts payés.

4. Le Crédit Municipal de Paris

Le Crédit municipal de Paris a été chargé par la Mairie de Paris de mettre en place ce dispositif de microcrédit personnel. Il est chargé du traitement des dossiers de candidature, de leur présentation à un comité des crédits et du remboursement d’une partie des intérêts.
Par ailleurs, un réseau de travailleurs sociaux, d’associations et de banques s’est constitué afin d’orienter des ménages vers ce dispositif et de les accompagner durant toute la durée du remboursement afin d’éviter d’éventuels problèmes de remboursement du prêt.


Premier engagement de la mandature mis en œuvre, ce dispositif vient renforcer la politique de la Ville de Paris en matière de lutte contre les exclusions.

Le microcrédit est un dispositif de prêt qui n’a pas vocation à se substituer aux banques, aux crédits à la consommation, ni aux dispositifs d’aide sociale. Il ne peut servir à combler des découverts, à restructurer des dettes, ou à créer une entreprise.

Il se distingue donc des différents dispositifs d’aide sociale de la Ville, notamment du Fonds départemental d’insertion (FDI), celui-ci apportant une aide financière ponctuelle aux allocataires du RMI et aux personnes sans domicile fixe et dont le montant moyen de l’aide est de 700 €, ou encore du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), de l’allocation exceptionnelle de la Ville de Paris ou de l’aide aux familles en cas de chute brutale de ressources

Pour en savoir plus : Le micro-crédit mode d’emploi

et http://www.microcredit-municipal.fr/

2 Réponses à “Le microcrédit social”


  • je suis en surendettement,mon copain me quitte et me laisse sans voiture pour aller travailer,je suis obligee de m en acheter une,puis je pretendre a un micro credit car sans cela je ne peux meme plus travailler
    merci de me repondre au plus vite

  • @ Lazartigues
    Bonjour
    Les dépenses de mobilité et l’acquisition d’un véhicule de transports sont acceptés, les montants pouvant être accordés ne dépassant pas 3000 euros, voire exceptionnellement 5000. Mais cela dépend de vos conditions de ressources et cela ne doit pas être considéré comme un moyen de rembourser des dettes. Je vous recommande de prendre contact directement avec les organismes s’en occupant pour vérifier si vous y avez droit :

    * Crédit Municipal de Paris, tél. : 01 44 61 65 55, E-mail : microcredit-parisidf@creditmunicipal.fr
    * UDAF 75, tél. : 01 48 74 80 74, E-mail : microcreditsocial@udaf75.fr
    * CRESUS Paris, tél. : 01 46 06 62 27,
    * PLIE de Paris 18e/19e, tél. : 01 53 03 94 30,
    * FNARS Ile-de-France, tél. : 01 43 15 80 10, E-mail : fnarsidf.iaef@wanadoo.fr
    * SVP Emplois et Services, tél. : 01 75 57 85 35, E-mail : emploiserv@yahoo.fr

    bien cordialement
    Isabelle Gachet

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA