Vote du Plan Départemental d’Insertion 2009

Le Conseil de Paris vient de voter les dispositions du Plan Département d’Insertion pour l’année 2009.

Ce vote s’inscrit dans une période de crise économique grave aux impacts sociaux imaginés mais encore peu connus. C’est ainsi 56 millions d’euros qui seront engagés afin de renforcer les dispositions que nous avons mises en place dès 2004 pour mobiliser les acteurs sociaux qui accompagnement des allocataires du RMI avec comme objectif 9000 retours à l’emploi en 2009. Ces dispositions ayant eu des résultats positifs (baisse de 5,6% du nombre d’allocataires en 2008, retour à l’emploi de 8 000 allocataires,…), la Ville de Paris a souhaité poursuivre dans la même logique afin de préparer au mieux la mise en place du Revenu de Solidarité Active, qui remplacera le 1er juin prochain le RMI et l’Allocation de Parent Isolé, dans un cadre où l’Etat se désengage du financement des acteurs sociaux et doit encore à la collectivité parisienne plus de 123 millions d’euros suite à la décentralisation du RMI.

Des mesures nouvelles pour favoriser le retour à l’emploi marquent une avancée conséquente dans ce nouveau PDI.

Former et accompagner les allocataires vers l’emploi devient la priorité pour l’année 2009 : 300 places supplémentaires de formation qualifiante pour les allocataires (avec passerelle linguistique pour qui ne maîtrise pas le Français), création d’un second Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi dans le Grand Est, soutien à la création d’activité et d’entreprise, ouverture d’une nouvelle Maison du Développement Economique et de l’Emploi dans le 10ème arrondissement, ouverture d’une seconde antenne de l’Ecole de la Deuxième Chance dans le 18ème arrondissement, instauration d’un micro crédit,…

Ce PDI prévoit également de multiplier les contacts directs des allocataires avec les employeurs à travers la multiplication des forums locaux de recrutement, le développement des marchés d’accès direct à l’emploi, la poursuite de l’opération de parrainage pour les allocataires du secteur de la communication,…

Il sera également créé des emplois d’utilité sociale dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. Un appel à projet sera lancé au secteur associatif pour créer des structures d’insertion par l’activité économique, 2 nouvelles régies de quartier seront ouvertes ainsi qu’une nouvelle boutique solidarité Emmaüs et nous profiterons également de l’essor des emplois de service à la personne pour développer l’insertion professionnelle.

La spécificité de Paris a également conduit à favoriser les dispositifs d’insertion à destination des artistes. Une « plateforme d’appui artistes » permettra l’accompagnement de 1000 artistes allocataires et sera animée par un comité d’orientation présidée par Philippe Torreton. Elle s’appuiera sur des prestataires ciblés dans pour un accompagnement personnalisé de ce type d’allocataires.

La ville de Paris a également souhaité rester particulièrement à l’écoute des allocataires en cherchant avec les associations et les bénéficiaires eux-mêmes les moyens de l’amélioration du dispositif.

Ce dispositif vient en renfort du RSA que le gouvernement a mis en place afin de rendre les revenus de l’emploi plus intéressants que les minima sociaux. Cependant, il n’a pas pris la mesure de la mobilisation et du financement nécessaires des associations de suivi et de réinsertion des allocataires du RMI. Il en revient à notre collectivité, encore une fois, de le prendre à sa charge. Sur Paris, le public cible comprendra les 50 000 RMIstes, les 4 500 bénéficiaires de l’Allocation Parent Isolé et au moins 50 000 travailleurs pauvres.

Vote du Plan Départemental d'Insertion 2009 dans Mandat d'élu pdf Délibération adoptée

0 Réponses à “Vote du Plan Départemental d’Insertion 2009”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA