Conseil d’arrondissement du 2 mars

Un zeste d’amateurisme

Lors du dernier conseil d’arrondissement, nous avons connu une situation ubuesque : la majorité municipale a essayé de nous faire approuver la signature de 3 conventions par la mairie du 17e sans nous avoir communiqué les dites conventions. Un chèque en blanc en quelque sorte !

Il y avait là une convention de mise à disposition de locaux du Conservatoire Municipal Claude Debussy qui, a priori, n’aurait du poser aucun problème, de même qu’une convention de mise à disposition par le SYCTOM d’une exposition sur la problématique des déchets. La majorité municipale avait décidé également de passer une convention avec une société privée pour la mise à disposition gratuite de 5 solex électriques.

Après avoir voté ces conventions une première fois, contre notre avis et sans que le conseil n’ait eu connaissance des conventions, la majorité municipale a consenti à nous communiquer, en cours de séance et dans le plus grand désordre, seulement deux de ces conventions, celle avec le SYCTOM et celle pour les Solex.

En conséquence, nous avons refusé de voter la convention avec le conservatoire municipal faute de convention… et avons approuvé celle avec le SYCTOM.

Une opération pas si écologique que cela…

Par contre, nous avons été plus que surpris par l’amateurisme de la convention avec une société SINBAR Solex : erreur sur le nom, absence de numéro SIRET, texte de convention a minima en disant très peu sur l’accord réel entre la Mairie du 17e et la société. Cette convention extrêmement légère signifiait la mise à disposition gratuite par la société pour une durée d’un an seulement de 5 solex électriques pour le seul usage des élus et des services. Outre le caractère profondément gadget et de pure communication de cette opération, aucune information n’était donnée dans cette convention quant au problème d’assurance ou aux contreparties.

Anecdote amusante, il s’avère – pure coïncidence n’en doutons pas- que Jean-Pierre Bansard, fondateur du Groupe Cible qui a racheté le les marques « SOLEX », « SOLEXINE » et « VELOSOLEX », a lancé le «e-SOLEX» est également un ancien élu de droite du 17e arrondissement.

Mais ce qui est le plus surprenant est que la Mairie du 17e revendique ainsi une action environnementale pour des solex électriques fabriqués en Chine et qui ont traversé la terre entière pour venir parader dans le 17ème arrondissement au plus grand profit d’une société commerciale… On peut légitimement s’interroger sur le bilan Carbone d’un «e-SOLEX»… Mais apparemment, ce genre de contradiction ne gène pas beaucoup la Mairie du 17e.

Beaucoup de postures …

La maire du 17e préfère proposer des vœux purement démagogiques demandant à la Mairie de Paris que les prochains bâtiments devant faire l’objet d’un concours d’architecture soient réalisées «O merveille » en énergie positive ! La Mairie du 17e fait comme si elle ignorait que la Ville a déjà voté un Plan Climat très exigeant. Elle fait surtout semblant d’ignorer que c’est Bertrand Delanoë lui-même qui a choisi de faire de l’aménagement des terrains Cardinet un projet environnemental exemplaire, devant approcher un bilan Carbone neutre.

Ainsi, toutes les prescriptions environnementales des différentes constructions du projet vont plus loin que le label le plus exigeant existant aujourd’hui en France.

Mais le plus drôle est que l’expression« bâtiment à énergie positive » ne correspond aujourd’hui à aucune norme. C’est en fait un terme qui est utilisé à tort et à travers par les uns et les autres, et qui sert surtout de communication à peu de frais…

Si on prenait l’expression au sens propre, cela voudrait dire qu’un bâtiment devrait produire plus d’énergie qu’il n’en consomme, et donc qu’il serait en mesure de revendre son électricité. Or aujourd’hui, même les fameuses Passiv Hauss allemandes affichent des résultats mitigés du seul fait de l’utilisation qui est faite des bâtiments. Nous sommes encore loin d’atteindre de telles performances et savoir-faire, mais la droite parisienne aime beaucoup afficher des bonnes intentions qu’ils ne mettent jamais en œuvre quand ils en ont l’occasion.

En réponse, lors du conseil de Paris des 9 et 10 mars, l’exécutif parisien a proposé et fait adopté un vœu beaucoup plus réaliste, et cependant ambitieux demandant à chaque bailleur social de mettre en oeuvre en 2009 un projet innovant tendant à atteindre les performances des bâtiments passifs allemands.

Conseil d’arrondissement du 2 mars dans Mandat d'élu pdf Téléchargez le vœu de l’exécutif parisien

De la même manière, toujours un peu stérile, la Mairie du 17e avait déposé un vœu demandant que les « autorités responsables » s’assurent de l’enlèvement des mobiliers placés illégalement sur la voirie publique du 17e arrondissement. La majorité municipale parisienne a – quant à elle – préféré adopté un vœu plus pertinent, et moins vague demandant que la réglementation et la verbalisation soient renforcées pour limiter l’occupation du domaine public, et surtout, que les mairies d’arrondissement mettent en place des commissions locales d’accessibilité devant permettre d’identifier et de traiter les situations difficiles.

pdf dans Mandat d'élu Téléchargez le vœu de l’exécutif parisien

De notre côté, nous avons déposé un vœu demandant à la Mairie du 17e d’être vigilant concernant le devenir du terrain de l’ancienne station service de la Porte d’Asnières. Sa réponse a été de repousser notre vœu et de présenter le même vœu mais s’adressant au Maire de Paris, qui est bien sur, bien mieux placé que la Maire du 17e pour connaître les affaires de l’arrondissement… La majorité municipale parisienne a finalement répondu par l’ironie dans un vœu demandant que la Mairie centrale et la Mairie d’arrondissement s’informent mutuellement des informations qu’elles obtiendraient…

pdf Le voeu adopté en Conseil de Paris

De la mauvaise foi

Nous avons du également déposer pour la 3ème fois notre vœu demandant à la Mairie d’arrondissement de mener une campagne de recrutement pour répondre aux besoins des écoles du 17e, qui manquent de vacataires pour surveiller les interclasses et le temps méridien. Parallèlement, cette opération devait permettre notamment à des jeunes sans emploi d’accéder à une activité et de bénéficier de formations qualifiantes.

Au dernier conseil, la Mairie du 17e nous avait assuré que cela était déjà fait, et sur la foi de sa parole, nous avions retiré notre vœu. Or il s’avère que la Mairie d’arrondissement n’avait rien fait en réalité. Cette fois-ci, la maire du 17e a rejeté notre vœu en répondant que ce n’était pas de sa responsabilité mais de celle de la Ville de Paris. Outre la méthode peu digne vis-à-vis de la parole, je suis sidérée de voir la désinvolture avec laquelle la Mairie du 17e se moque d’aider des publics en difficulté à trouver un emploi ou de contribuer le service offert aux enfants dans les écoles du 17e.

doc Voeu relatif au recrutement de vacataires pour le temps méridien et l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans du 17earrondissement

 Question d’actualité

Enfin, nous avons souhaité revenir sur le prêt des salles municipales octroyées par la mairie d’arrondissement à deux associations d’extrême droite pour l’organisation d’une exposition, annulée in extremis.

Étant donnée la gravité de l’événement, nous avons fait la proposition d’introduire une plus grande transparence dans l’attribution des salles de la mairie, vœu qui a été rejeté par la majorité. Nous souhaitons que désormais la mairie d’arrondissement accorde une plus grande vigilance à la mise à disposition de salles municipales, en privilégiant les associations de l’arrondissement.

doc Téléchargez la question en cliquant ici et doc le vœu en cliquant ici

1 Réponse à “Conseil d’arrondissement du 2 mars”


  • Isabelle GOMBEAUD

    Concernant le recrutement de vacataires pour le temps de midi et les centres de loisirs dans les écoles publiques du quartier, pourrions-nous connaître les conditions d’embauche et les conditions de formation :

    - embauche : combien d’heures par semaine et quel salaire ?
    - formation : y-a-t-il prise en charge de la formation au BAFA ?

    Je suis en contact avec de nombreux jeunes qui seraient intéressés par ce type de travail pour avoir un revenu.

    Merci
    Isabelle Gombeaud – le 19 mars 2009

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA