• Accueil
  • > Mandat d'élu
  • > La Ville de Paris regrette la faiblesse des moyens annoncés par le gouvernement pour répondre à la situation dramatique des personnes sans abri

La Ville de Paris regrette la faiblesse des moyens annoncés par le gouvernement pour répondre à la situation dramatique des personnes sans abri

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Ville de Paris regrette la faiblesse des moyens annoncés par le gouvernement pour répondre à la situation dramatique des personnes sans abri.Les mesures annoncées ce matin qui visent à améliorer le pilotage du dispositif d’hébergement seront inefficaces si elles ne sont pas assorties de moyens supplémentaires pour ouvrir de nouvelles capacités d’accueil, héberger les personnes en journée avec un accompagnement social professionnalisé et garantir la non remise à la rue des sans abri.
Alors que le Samu social, gestionnaire du 115, a été confronté l’hiver dernier à une augmentation de 30 % des demandes d’hébergement sans solution, l’Etat reconduit son plan hivernal sans augmentation significative des capacités d’accueil dans la capitale.
Le gouvernement fait également l’impasse sur la situation très inquiétante des demandeurs d’asile, qui sont contraints de vivre à la rue ou dans des structures d’hébergement précaire, faute de place dans les centres d’accueil pour les demandeurs d’asile (CADA), totalement saturés en Ile-de-France. 200 personnes d’origines afghanes sont toujours en situation d’errance dans le 10èmearrondissement sans qu’aucune solution concrète ne leur soit proposée par l’Etat dont c’est la compétence. La population Rrom est par ailleurs encore une fois oubliée du dispositif.
Si l’accès au logement social est déterminant pour permettre aux plus démunis de sortir de l’urgence sociale, la Ville regrette l’absence d’engagements nouveaux du gouvernement sur le financement et la construction de logements sociaux,particulièrement dans les communes qui ne respectent pas les objectifs de la loi SRU, ce qui rend inapplicable le droit au logement opposable.
Pour prévenir l’exclusion liée au logement dans un contexte de crise, il est également de la responsabilité de l’Etat d’engager un moratoire sur les expulsions locatives des ménages en difficulté au-delà de la période hivernale,comme le demande la Ville de Paris depuis plusieurs années.

0 Réponses à “La Ville de Paris regrette la faiblesse des moyens annoncés par le gouvernement pour répondre à la situation dramatique des personnes sans abri”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA