Budget primitif de l’arrondissement

Même si je n’ai pu assister au conseil d’arrondissement de novembre 2009 pour des raisons d’ordre familial, je tiens à vous faire un petit retour des sujets qui ont été discutés, d’autant que j’avais bien préparé les sujets.

Un sujet d’importance était sans conteste celui du vote du budget primitif de l’arrondissement, son état spécial d’arrondissement. La majorité du 17e s’est plainte une fois de plus que la ville de Paris ne lui attribuerait pas assez de moyens financiers et que le budget serait en baisse. Voici la comparaison entre 2009 et 2010.

BP 2009

BP 2010

TOTAL INVESTISSEMENT

411 435,00

411 435,00

Dotation d’investissement

411 435,00

411 435,00

TOTAL FONCTIONNEMENT

6 281 504,00

6 711 344,00

DOTATION D’ANIMATION LOCALE

754 088,00

620 113,00

Animation Locale

376 690,00

383 643,00

Travaux Urgents

377 398,00

236 470,00

DOTATION DE GESTION LOCALE

5 527 416,00

6 091 231,00

Conseils d’arrondt et administration générale

714 512,00

720 876,00

Maisons de associations

160 122,00

183 811,00

Ecoles maternelles

487 270,00

551 233,00

Ecoles élémentaires

848 414,00

911 285,00

Conservatoires

219 067,00

269 431,00

Bibliothèques

51 066,00

51 672,00

Gymnases et salles de sports

112 603,00

176 346,00

Terrains de sports

97 786,00

119 190,00

Piscine

169 519,00

227 286,00

Centres d’animation

711 978,00

713 868,00

Crèches et jardins d’enfants

1 616 221,00

1 796 704,00

Espaces verts

338 858,00

369 529,00

TOTAL GENERAL

6 692 939,00

7 122 779,00

Globalement, on constate qu’il y a une hausse du budget et ceci est le premier élément.

Ensuite, il faut savoir que le budget primitif est toujours complété en cours d’année par le budget supplémentaire. Ainsi, en 2009, le budget a été complété de près de 2 millions d’euros, ce que la maire du 17e oublie toujours volontairement :

 

Budget primitif

Budget supplémentaire

Fonction

2009

2009

Dotation d’animation locale

754 088

1 249 641

Dotation de gestion locale

5 527 416

6 471 593

Dotation d’investissement

411 435

885 082

Total

6 692 939

8 606 318

Enfin, et surtout, il faut savoir que chaque année, la mairie du 17e est loin de consommer la totalité des crédits qui lui sont attribués. Voici les montants pour les années 2007 et 2008 non utilisés et reportés sur les exercices suivants (2009 n’est pas encore connu puisque la mairie du 17e ne présentera les comptes 2009 qu’à la mi-2010) :

 

2007

2008

Fonction

Reporté sur 08

Reporté sur 09

Dotation d’animation locale

338 375

495 557

Dotation de gestion locale

777 194

849 294

Dotation d’investissement

405 189

474 312

Total

1 520 758

1 819 164

Et oui, vous ne rêvez pas, il s’agit bien de montants colossaux : pas loin de 2 millions d’euros. A vrai dire, on constate que la Mairie du 17e a un an d’avance de crédit sur la dotation d’investissement qu’elle pourrait utiliser dans les écoles et autres bâtiments publics à sa charge, mais non… sans doute n’y a-t-il pas assez à faire.

La maire du 17e s’est indigné que la part « travaux d’urgence » est été baissée cette année alors que tout simplement elle n’avait pas utilisé ces budgets les années précédentes. Le premier adjoint nous avait présenté l’utilisation de la dotation d’animation locale de 2008 dans laquelle se trouven le budget « travaux d’urgence », et bien pas un centime n’apparaissait sur cette ligne en 2008 : pas un centime !

La Ville de Paris a décidé de ne pas renouveler une partie des crédits non utilisés les années précédentes. Il me semble qu’en temps de crise, c’est une politique de sens commun. La Ville ne peut se permettre d’avoir de tels « bas de laine » pour faire plaisir à la Mairie du 17e. Qu’ils utilisent à bon escient leur budget et qu’ils arrêtent de thésauriser avant de réclamer des budgets supplémentaires !

Nous ne cessons de demander à la Mairie du 17e de la transparence dans sa gestion et dans l’utilisation des crédits qui lui sont attribués, mais elle s’y refuse et on peut comprendre pourquoi : non seulement une grande partie n’est pas utilisée, mais du coup, on verrait où elle met ses priorités entre les travaux et entretiens à faire dans nos écoles, crèches, gymnases. Je suis de plus en plus persuadée qu’elle se refuse à être transparente car elle sait que ce qui apparaîtrait déplairait aux habitants du 17e. Mieux vaut ne pas leur rendre des comptes…

0 Réponses à “Budget primitif de l’arrondissement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA