Les doubles sens cyclables vont arriver dans le 17e

Les doubles sens cyclables vont arriver dans le 17e dans Mandat d'élu

Un décret paru le 30 juillet 2008 dans le code de la route introduit la généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 . Ainsi, d’ici juillet 2010, toutes les rues à sens unique situées dans ces quartiers seront ouvertes en double sens pour les vélos (sauf disposition contraire liée à la sécurité).

Des doubles sens cyclables vont être institués dans une trentaine de voies à sens unique dans des secteurs où la circulation est limitée à 30 km/h des quartiers Davy, Jonquière, Brochant, Mairie et Poncelet. Les vélos pourront rouler à contre sens de la circulation automobile.

La mesure répond à la volonté de mieux partager l’espace public et de favoriser l’utilisation des vélos. Les cyclistes pourront ainsi emprunter des trajets plus courts et plus directs. Les doubles sens cyclables leur permettront également d’éviter les grands axes, redoutables quand on circule à vélo.
Les doubles sens cyclables ont déjà été adoptés dans de nombreuses villes, aussi bien en France qu’en Belgique ou en Suisse. Ils ne posent pas de problème. Pour que les choses se passent bien, chacun doit toutefois acquérir de nouveaux réflexes et apprendre à mieux partager l’espace public :

Cyclistes
Laissez la priorité aux piétons et respectez les priorités à droite.

Automobilistes
Ne stationnez pas sur les aménagements réservés à la circulation des cyclistes.
Une fois votre véhicule stationné, vérifiez qu’aucun cycliste n’arrive avant d’ouvrir votre portière.
Attention lorsque vous sortez de votre garage : pensez à regarder des deux côtés car un cycliste peut arriver !
Veillez à ne pas croiser les cyclistes de trop près, leur équilibre est fragile !

Piétons
Nouveau réflexe à avoir : pensez à regarder des deux côtés en traversant… un vélo ne fait pas de bruit !

Deux roues motorisés
N’empruntez pas les doubles sens qui sont réservés exclusivement aux cyclistes.

pdf dans Mandat d'élu lettre Double Sens Cyclable du quartier Poncelet

pdf lettre Double Sens Cyclable du quartier Brochant

pdf lettre Double Sens Cyclable du quartier Davy

pdf lettre Double Sens Cyclable du quartier Jonquiere

pdf lettre Double Sens Cyclable du quartier Mairie 17e

 

10 Réponses à “Les doubles sens cyclables vont arriver dans le 17e”


  • Les commerçants de proximité du groupement ACAJA-CAPAC sont pour les transports actifs, nous acceptons avec plaisir les nouvelles dispositions permettant aux cyclistes de circuler quartier de la Jonquière à double sens « dans des couloirs vélos ».
    nous en profitons pour rappeler que l’ACAJA a milité dès 2OO2 pour l’élargissement des trottoirs rue de la Jonquière dans l’espoir de faciliter la déambulation des piétons et non pour permettre le stationnement illicite des motos sur les trottoirs.

  • 1) – Sur une catégorie dispensée du respect du Code le Route (qui assure la sécurité de tous)

    Le droit attribué aux cyclistes de prendre les sens interdits est présenté comme une mesure prise par la Mairie de Paris sous prétexte de leur permettre « d’avoir des trajets plus courts et plus directs ».

    Pourquoi des trajets plus courts et plus directs aux seuls vélos ? Les sens de circulations tels qu’ils ont été refaits ne sont donc pas bons dans Paris ? Mettre ainsi en exergue la notion de rapidité et créer des exceptions spécifiques à une seule catégorie c’est l’inciter à ne pas respecter les autres.

    En effet cette mesure a été décidée par les cyclistes eux-mêmes qui depuis l’instauration de Vélib prennent les sens interdits sans se soucier des piétons ni du Code de la Route qui, jusqu’à il y a peu était censé s’appliquer à tous.
    La décision de la Mairie de Paris ne fait donc en fait qu’entiériner un état de fait, l’incivilité de nombreux cyclistes qui, partce qu’ils roulent gratuitement 1/2 heure par jour en vélo se croient écologistes et donc tout permis.

    De la même manière, ils sont très nombreux à ne pas s’arrêter aux feux rouges même quand des piétons sont engagés sur les clous, j’en vois régulièrement qui ne ralentissent même pas et c’est aux piétons d’éviter de se faire renverser. J’en conclue que bientôt la Mairie de Paris demandera une modification du Code de la Route pour les seuls cyclistes « afin qu’ils ne perdent pas de temps dans leurs trajets plus courts et plus directs » en s’arrêtant aux feux rouges et aux stops.

    Je ne vois pas comment un vélo peut croiser une voiture rue Davy !

    En cas d’accident, je suppose que c’est l’automobiliste (puisque automobiliste) qui est automatiquement responsable ?

    PS : moi-même je n’utilise pas de voiture à Paris

    2) – Boulevard des Batignolles

    Que devient le Boulevard des Batignolles, portion entre Place Clichy et métro Rome ?

    Cet immonde terrain vague qui pue la pisse, qui est jonché de déjections (pas uniquement canines), de tessons de bouteilles d’alcools, de canettes de bières écrasées (ce week-end encore, des groupes de buveurs urinaient abondamment contre le dépôt de verre du quartier ! je ne pense pas continuer à y porter mes bouteilles, je vais les remettre dans mes poubelles, ce sera plus sain) … y compris l’infâme terrain de boules qui n’a jamùais servi (je suis depuis plus de 12 ans dans le quartier) et dont l’espace pourrait être rendu au public !

    Cette portion du boulevard fait-elle partie du réaménagement de la Place Clichy ? on a planté de jolis arbres et mis de jolis pavés au sol de l’autre côté, en face du Wepler et jusqu’à Anvers … ou devra -t-on continuer à subir ?

    Déjà pour réduire les nuisances il faudrait empêcher les cars étrangers de stationner impunément dans les couloirs de bus. C’est simple il suffit de les verbaliser : si le chauffeur est présent on lui retire les papiers du véhicule, si le car est vide on retire les plauqes d’immatriculation, à charge pour les organisateurs du tour de venir récupérer ces pièces au commissariat contre paiement d’une amende. Cela est très efficace !

  • Excellente nouvelle !
    A quand l’extension de cette mesure au quartier Legendre-Levis ?

  • HENRIET Elisabeth

    combien faudra t il d’accidents et ou de morts pour étudier sérieusement le bien fondé de cette nouvelle disposition (évidement sans concertation )

    Paris est déjà une ville ou il est difficile de circuler que l’on soit piétons ,cycliste ou conducteurs de voiture .
    cette idée est une fausse bonne idée . car pour traverser sur les passages cloutés c’est déjà sportifs pour les personnes à mobilités réduites mais si on « distribue « l’espace public sans repères
    c’est le bouquet !

  • Une fois de plus, les piétons vont faire les frais d’une telle mesure.
    Après le tout voitures, le tout vélos!
    Moi, j’attends le grand plan d’accompagnement des piétons, mais, quand les poules auront des dents, on y pensera peut-être!

  • LABRACHERIE Odile

    Bonsoir,
    J’espère que les doubleS sens seront signalés correctement par deS panneaux aux automobilistes empruntant ces rues. En effet ce qui existe dans le XVIIe entre la place de Clichy et La Fourche sont très dangereux car rien n’est signalé aux automobilstes. La semaine dernière jai également été arrêtée dans une de ces rues par la police qui n’était pas au courant du double sens et a reconnu que la signalisation au sol était mal faite et que rien n’était signalé aux conducteurs.
    Toutes ceci est donc à revoir, il semble que les personnes rédigeant ces projets ne font jamais de vélo à Paris.

  • @ Donot

    1/
    Les cyclistes ne sont bien sûr pas dispensés du respect du code de la route, et ils ne sont pas les seuls à faire preuve d’incivisme routier, ce qui n’excuse en rien le leur s’ils en font preuve.

    Pourquoi des trajets plus courts et plus directs aux seuls vélos ? En fait, on peut évoquer plusieurs idées sur ce point : la largeur des voies qui ne permet pas à deux voitures de passer côte à côte, mais aussi parce qu’un cycliste pédale et fait un effort physique qui n’a rien à voir avec celui de conduire une moto ou une voiture, ou encore parce que l’on souhaite développer l’usage du vélo (moins de pollution pour la ville et les piétons, et intérêt pour la santé des pratiquants…).

    Naturellement, ce ne sont pas les cyclistes parisiens qui ont pris cette décision suite à la mise en place des Vélibs. Ce propos est caricatural.
    En fait, cela existe depuis pas mal de temps dans de nombreuses villes françaises où cela se passe très bien.
    Et surtout, il s’agit d’un décret du gouvernement (du 30 juillet 2008) qui impose aux collectivités de mettre en place les doubles-sens cyclables dans les zones 30. Ce décret dispose que dans les zones 30 et les zones de rencontre :
    « Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police ».
    « Les dispositions (…) relatives à la circulation des cyclistes sur les chaussées à double sens des zones 30 sont rendues applicables, en ce qui concerne les zones 30 existantes, par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police de la circulation qui devra intervenir au plus tard le 1er juillet 2010. »

    Concernant l’incivilité des cyclistes, certes, j’en rencontre parfois moi-même mais je dois dire que je suis bien plus souvent mise en danger par des automobilistes roulant trop vite et ne respectant pas les passages piétons, ou encore et de plus en plus, par des motos sur le trottoir.

    Par ailleurs, j’ajouterai que je constate aussi souvent des piétons ne respectant pas les cyclistes. Ainsi, sur le boulevard des Batignolles, la piste cyclable est systématiquement utilisée par les piétons, et les cyclistes doivent zigzaguer au milieu d’eux, alors même que d’autres espaces existent pour les piétons.

    Non, la ville de Paris ne va demander que les cyclistes passent au rouge. Je vous rappelle que c’est l’Etat qui fixe les règles du code de la route, et non la ville de Paris, alors autant d’agressivité à son endroit ne sert à rien.

    L’avantage du double-sens, c’est que le cycliste et l’automobiliste se voient, et peuvent adapter leur conduite en cas de besoin. Par ailleurs, à Paris, cette mesure n’est mise en oeuvre que dans les zones 30, donc si les automobilistes respectent cette vitesse, ils n’auront aucun mal à réagir. Dans la plupart des villes françaises, voire européennes, les double-sens ne sont pas limités aux seules zones 30…

    2/

    Je sais effectivement que le boulevard des Batignolles pose différents problèmes du fait de sa situation, j’en ai parlé récemment aux services de propreté qui font de leur mieux pour maintenir ou remettre en état le boulevard. D’ailleurs, ils ont tout un programme pour l’entretien du boulevard (renfort de poubelles de rue, campagne de sensibilisation…). C’est un vrai travail de Sisyphe pour eux.

    Concernant la colonne de verre, je tiens à vous informer que la Ville s’engage dans le remplacement de ces containers par des containers enterrés, mais cette mise en place prendra du temps (appel d’offre…), et que par ailleurs, il y a des sanitaires publics gratuits à proximité qui ont changé récemment…

    Quant à la présence de personnes ayant un comportement incivique, voire plus, c’est à la police de régler le problème, mais il faut reconnaître qu’ils ont fort à faire avec de moins en moins de moyens.

    Cette zone-là ne fait pas partie de l’aménagement de la place de Clichy, sauf à son tout-début, qui ne comprend pas le terrain de boule. Maintenant, le conseil de quartier pourrait réfléchir avec l’arrondissement limitrophe à un aménagement à cet endroit, et comment améliorer son fonctionnement. J’en ferai la proposition au bureau.

    Concernant les cars, vos propositions me semblent exagérées. Certes la police pourrait leur mettre une amende mais je ne crois qu’ils soient autorisés à leur enlever les plaques d’immatriculation ou à leur retirer leur permis pour ce motif. La ville met à leur disposition un espace sur les terrains Cardinet pour le stationnement (qui sera bientôt transféré plus haut dans la zone du fait de la construction des premiers immeubles).

    Je doute que mes réponses vous plaisent toutes, mais elles sont miennes, et soyez certain que j’ai bien noté les problèmes que vous souleviez, et que je ferai de mon mieux pour y apporter des réponses concrètes.

    Bien cordialement

    Isabelle Gachet

  • @ HENRIET Elisabeth

    Je rappelle encore qu’il s’agit d’un décret du gouvernement qui impose cette mesure à toutes les collectivités dans les zones 30. La plupart des autres collectivités ont mis cette mesure en place dans toutes les zones, hors voies rapides..
    Je répète que cette mesure n’est pas nouvelle et qu’elle existe un peu partout en France et en Europe de façon volontariste et antérieure au décret, et cela ne pose pas de problèmes particuliers. Certes il peut y avoir des accidents, le risque zéro n’existe pas, mais aucune recrudescence n’a été observée du fait des double-sens.

    Vous pourrez reconnaître une rue à double sens cyclable grâce aux panneaux implantés sur l’espace public (sens interdit sauf cycliste ou rue à sens unique autorisée aux cyclistes dans les deux sens) et au marquage au sol à l’entrée et à la sortie du double sens.

    Il faudra certes réapprendre à regarder à droite et à gauche, comme on le fait parfaitement dès qu’on est en province. Il y aura un temps d’adaptation mais nous ne sommes pas moins intelligents que d’autres, et avec un peu de bonne volonté et de civisme, nous y arriverons.

    Bien cordialement

    Isabelle Gachet

  • @ Trouilleux

    Bonjour,

    Je vous trouve particulièrement injuste en disant que la Ville de Paris ne fait rien pour les piétons alors que ces dernières années, elle a développé les quartiers tranquilles, y limitant la vitesse des automobilistes pour renforcer la sécurité des piétons. Dans de nombreux quartiers, à la demande des habitants, elle a élargi les trottoirs, développé les passages pour les personnes à mobilité réduite…
    Elle a développé aussi tous les modes doux de déplacements pour faciliter les déplacements et réduire la pollution.

    Enfin, la mise en place de double-sens cyclable devrait inciter fortement les cyclistes à ne pas rouler sur les trottoirs, ce qui sera un mieux pour les piétons. La création en nombre et rapide de places de stationnement pour les deux-roues motorisées ou non est également développée pour rendre les trottoirs aux piétons.

    je pense qu’il ne faut pas systématiquement opposer les utilisateurs de la voirie entre eux, mais plutôt d’essayer de concilier les différents usages dans l’intérêt et le respect de chacun.

    Bien cordialement

    Isabelle

  • @ LABRACHERIE Odile

    Bonjour,

    Vous pourrez reconnaître une rue à double sens cyclable grâce aux panneaux implantés sur l’espace public (sens interdit sauf cycliste ou rue à sens unique autorisée aux cyclistes dans les deux sens) et au marquage au sol à l’entrée et à la sortie du double sens.

    Mais pour l’instant, ils ne sont pas encore effectifs, les travaux n’ayant pas eu lieu.

    Je signale le problème de l’avenue de Clichy à la voirie

    Cordialement

    Isabelle Gachet

Laisser une réponse à Trouilleux




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA