• Accueil
  • > Mandat d'élu
  • > Mon intervention sur le « projet » de tour de luxe de la droite du 17e

Mon intervention sur le « projet » de tour de luxe de la droite du 17e

En conseil d’arrondissement du 21 mars 2011
En demandant la construction d’une tour de luxe de 150 mètres à côté du TGI, la droite du 17e montre une fois de plus son acharnement à vouloir empêcher la création de logements accessibles au plus grand nombre, et plus particulièrement les logements sociaux auxquels 72 % des Parisiens peuvent avoir accès. Elle méprise l’attente des 6 000 demandeurs du17e. Elle ignore la réalité de la situation et des besoins. Elle veut une fois de plus remettre en cause l’accord signé entre l’Etat et la ville en la matière.

Elle est également parfaitement hypocrite en prétendant que ces bouleversements ne retarderaient ni le projet, ni la venue du TGI, et ne remettraient pas en cause les équilibres généraux.

Quant à l’architecte qui prétend avoir un nouveau regard, il a en réalité pillé le projet de M. Grether, sans même avoir pris contact avec lui. Nous ignorons d’ailleurs à quel appel d’offre il a répondu, et surtout qui a payé son travail et comment.

Il s’est allègrement affranchi des contraintes du projet, topographiques, financières et légales… Outre sa tour de luxe aberrante, totalement isolée et difficile d’accès, il propose de remplacer des espaces verts en pleine terre par des espaces végétalisés sur dalle. Il détruit le travail de la paysagiste pourtant validé à de nombreuses reprises et approuvé encore récemment en réunion publique. Il réduit de fait les espaces verts. Les quelques logements sociaux qu’il admet sont relégués le long des voies ferrées, montrant son mépris pour le confort des futurs habitants. Alors qu’une certaine densité est nécessaire au développement du commerce de proximité et favorise le vivre ensemble, il réduit délibérément celle-ci sur la nouvelle voie. Il végétalise un pont alors que la SNCF a mis son veto à cette option pour des raisons de sécurité. Il explose le budget du projet prétendant que sa tour de luxe comblera le fossé.

Tout cela est bâclé, et ne sert qu’à alimenter la mauvaise foi de la droite du 17e et à faire parler d’elle. Ce n’est rien d’autre qu’une action de communication aux frais du contribuable parisien. On ne peut s’asseoir allègrement sur les validations démocratiques successives du projet, mobiliser le ban et l’arrière ban des militants et sympathisants de l’UMP du 17e pour faire la claque, voire proférer des insultes n’y changera rien. Les 168 000 habitants du 17e méritent mieux, beaucoup mieux.

0 Réponses à “Mon intervention sur le « projet » de tour de luxe de la droite du 17e”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA