Archive mensuelle de avril 2011

Clichy-Batignolles : une nouvelle phase de concertation s’ouvre, inscrivez-vous

Engagée en avril 2009, la concertation s’est poursuivie en 2010 avec aujourd’hui un bilan de 22 ateliers et 8 groupes projets autour des thèmes « ambiance urbaine », « parc Martin Luther King », « espaces publics et mobilités », « mixité-densité », « commerces » mais également « enjeux environnementaux et architecturaux ».

Depuis le 1er juin en effet, les participants au groupe projet ont été invités à exprimer leur point de vue sur les architectures et à participer aux comités techniques et jury de sélection des projets. Une nouvelle phase s’engage au printemps avec des ateliers géographiques en lien avec le démarrage des chantiers, ou thématiques tels que « la place des jeunes dans le quartier », et la poursuite du groupe projet  » enjeux architecturaux ».

Concertation 2011

Pour participer à la concertation sur l’aménagement du quartier Clichy Batignolles, différentes rencontres vous sont proposées en complément des réunions publiques : ateliers citoyens, groupes projet, réunions publiques… Les propositions qui y seront formulées seront présentées aux élus, et feront l’objet d’une restitution publique lors de l’Assemblée annuelle de la concertation fin 2011.

Les ateliers citoyens :

Composés d’une trentaine de personnes, ces ateliers s’adressent à tous les habitants du quartier et de Clichy. Ils permettent de débattre et de faire des propositions sur un enjeu particulier du projet au cours de 3 ou 4 soirées d’échanges de deux heures environ.Vous découvrirez les réflexions des précédents ateliers sur le site Internet du projet.

Deux nouveaux ateliers s’ouvriront en 2011 :

Atelier citoyen – Le secteur Cardinet/Clichy

De la rue Cardinet au boulevard Berthier, le long de l’avenue de Clichy, l’opération est à présent bien engagée et les chantiers débutent. Un nouvel atelier géographique (et non plus thématique) s’ouvre pour vous permettre de suivre ces avancées. Quels nouveaux aménagements des voiries ? Comment sera aménagé l’espace public ? Quelles architectures ? Quelles mesures prises durant les phases de chantier ?

  • Séance 1 : Mardi 7 juin à 18H00
  • Séance 2 : Mardi 5 juillet à 18H00
  • Séance 3 : Septembre 2010

Atelier citoyen – Les logements étudiants et jeunes travailleurs – La place des jeunes dans le quartier

Quelle place pour les étudiants et les jeunes travailleurs dans le quartier ? Quelles animations et quels services ? Quelles spécificités pour les logements ?

  • Séance 1 : Septembre 2011
  • Séance 2 : Octobre 2011
  • Séance 3 : Novembre 2011

Les groupes projet :

Ils sont ouverts aux associations et conseils de quartier, aux partenaires et acteurs sociaux, éducatifs ou économiques du quartier et aux habitants. Complémentaires des ateliers citoyens les groupes projet abordent les thèmes de manière plus technique. Ils engagent une réflexion collective sur plusieurs mois.

Un groupe projet sur les enjeux environnementaux et architecturaux du projet est en cours. Il vise depuis 2010 à associer les habitants aux choix des projets architecturaux.

En 2011, le groupe existant poursuit sa réflexion et un nouveau groupe projet se crée.

Groupe projet 1 – Les enjeux environnementaux et architecturaux du projet 2011 :

Le groupe projet se réunit en séances plénières d’information, ou en sous-groupes de suivi de chacun des projets, d’une dizaine de personnes. Parmi elles, une ou deux personnes sont désignées pour participer aux commissions techniques et/ou aux jurys. Elles sont par la suite chargées de restituer les débats à l’ensemble des participants dans le respect des règles de confidentialité qui s’appliquent aux jurys de concours.
Quelle architecture pour le nouveau quartier ? Quelle relation avec les quartiers existants ? Quelle qualité d’usage des futurs logements ? Comment les bâtiments respectent-ils les exigences environnementales qui s’imposent ?

  • Séance plénière 4 : mercredi 4 mai à 19h
  • Séance plénière 5 : mardi 12 juillet à 19h

Groupe projet 2 – La dimension intercommunale du projet :

Nouveau groupe projet conduit dans un contexte de partenariat associant la Ville de Clichy et la Ville de Paris. Quelle relation, quelles continuités entre Clichy-la-Garenne et le nouveau quartier ? Quelle conséquence aura l’implantation du Futur Palais de Justice de Paris sur le Nord du site ? Comment sera aménagé l’espace public de la Porte de Clichy ? Comment s’intégreront les services urbains ?

  • Les premières séances se tiendront à l’automne 2011

L’Assemblée annuelle de la concertation :

L’assemblée annuelle permet de présenter l’ensemble des contributions devant les élus et les équipes techniques en charge du projet. Elle se tient sous l’autorité de François CUSIN, garant de la concertation, qui veille à la pluralité des personnes consultées et est à l’écoute de l’ensemble des avis tout au long du projet. La prochaine assemblée se tiendra en fin d’année 2011.

Pour participer à la concertation :

Vous pouvez vous inscrire, en précisant votre nom et prénom et l’instance de concertation à laquelle vous souhaitez participer à :

Adresse mail : concertation.clichy.batignolles@gmail.com
Adresse postale : Dac Concertation, 11 rue de Paradis, 75010 Paris
ou sur le site Internet du projet : www.clichy-batignolles.fr à la rubrique « Concertation : Participez »

Pour vous informer :

La maison du projet :
La maison du projet est un lieu d’information sur le projet Clichy-Batignolles et son actualité.Elle accueille le public trois après-midi par semaine.
Horaires d’ouverture :
Du 1er Octobre au 31 mars : mercredi, vendredi, samedi de 14h à 18h.
Du 1er avril au 30 septembre : vendredi, fermeture à 20h.
Adresse : 147 rue Cardinet, 75017 Paris – Métro Brochant (ligne 13) – Bus 66 ou 31 (arrêt Batignolles, Gare des Marchandises) ou 53 (arrêt Pont Cardinet) – Transilien : gare SNCF Pont Cardinet.

Le site Internet du projet :
L’actualité du projet, l’ensemble des documents d’information et des comptes-rendus de réunions sont en ligne sur le site Internet du projet : www.clichy-batignolles.fr

Réunion publique avec François Hollande à Clichy la Garenne (92) – Mercredi 27 avril à 19h30

270411invitation.png

au théâtre Rutebeuf
16, allée Léon Gambetta – Clichy-la-Garenne – M° Mairie de Clichy (ligne 13)

www.francoishollande.fr

Organisé par les associations
Répondre à Gauche et Démocratie 2012

Cérémonie de la citoyenneté, certes, mais sans la diversité démocratique

Lancées à Paris par Dominique Bertinotti, les cérémonies de la citoyenneté sont une bonne idée. La mairie du 17e a décidé d’en organiser une ce soir, et on peut s’en réjouir.

Il n’y a qu’un seul hic : la Maire du 17e n’a pas daigné inviter les élus d’opposition du 17e… Bel exemple d’acte citoyen et démocratique sans doute !

Néanmoins, certains d’entre nous s’y rendront quand même, et tant pis, pour l’invitation…

 

Entretien avec Jean-Yves Mano : des idées concrètes pour le logement

Source Ville de Paris

Jean-Yves MANO

Hausse du coût de la vie et des loyers oblige, le logement est devenu le premier poste de dépense des Parisiens.
Jean-Yves Mano, adjoint chargé du logement et de l’habitat, aborde pour Paris.fr quelques-uns de ces enjeux. Avec en point d’orgue, une proposition novatrice : que la ville conserve la propriété de terrains publics et que les futurs accédants à la propriété en achètent uniquement les murs.

 

REGULER LES HAUSSES DES LOYERS

« Je suis pour un encadrement des loyers à la relocation  »

Les Parisiens se plaignent de la hausse des loyers. Bertrand Delanoë a récemment proposé de les encadrer. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le prix couramment pratiqué pour la location des chambres de bonne à Paris est de 40 ou 45€ le m², face au prix dans le logement social allant de 6€ à 12€ le m²… Est-ce que c’est normal ?

Pour moi, face à ces dérives scandaleuses du marché de l’immobilier, il n’y a qu’une chose à faire : c’est d’encadrer les modalités de fixation  des loyers de telle manière qu’ils ne dépassent pas des prix de 25 € le m² pour les petites surfaces et de 18 € à 22 € pour les appartements familiaux. Ce qui correspond aujourd’hui à la moyenne des loyers parisiens selon les quartiers

Mais où en est-on ? Pourquoi ne parvenez-vous pas à mettre en application votre proposition ?

La ville de Paris n’a pas le pouvoir de prendre des mesures en matière de maîtrise de loyers, c’est du domaine de la loi ou du décret. A ce sujet, Bertrand Delanoë a écrit au 1er ministre qui nous a clairement répondu : « Circulez il n’y a rien à voir !»

Lire la suite de ‘Entretien avec Jean-Yves Mano : des idées concrètes pour le logement’

Signez la pétition pour réclamer l’adoption d’une loi pour encadrer les loyers

La diversité sociale est au cœur de l’identité et de l’histoire de Paris. Aujourd’hui, l’évolution des prix du marché privé menace cette mixité. Les loyers du secteur privé flambent (en 10 ans, les loyers des logements privés ont augmenté de 50% à la relocation), entraînant une augmentation du nombre des demandeurs de logement social qui n’a jamais été aussi important à Paris (120 000). Le logement social est ainsi devenu la seule catégorie de logement accessible financièrement aux Parisiens modestes et également désormais à une grande partie de la classe moyenne.

L’urgence de la situation impose donc une action publique immédiate et massive. A ce titre, l’engagement de la Ville de Paris est très conséquent, notamment en matière de logement social : de 2001 à 2010, le taux de logement sociaux est passé de 13 à 17% et devrait atteindre 20% dès 2014, ce qui correspond à 70 000 logements sociaux supplémentaires entre 2001 et 2014.

Aujourd’hui, il n’existe aucun dispositif qui permette d’encadrer les loyers des logements reloués suite à un changement de locataire, ou faisant l’objet d’une première location. L’Etat —responsable de par la loi des politiques du logement— doit prendre sa part et assumer son rôle de garant de la solidarité nationale en intervenant tant sur le logement social que sur le parc privé.

A cette fin, nous soussignés demandons que  le Parlement décide l’encadrement des loyers à Paris et dans les communes de la métropole parisienne où l’évolution des loyers le justifie.

header.jpg

http://petition.logement.free.fr/ 

 

Réforme de la tarification des cantines scolaires

Condamnés par le Tribunal Administratif, les présidents des caisses des 6e, 8e, 15e, 16e et 17e ne respectent toujours pas la loi.

Le Tribunal Administratif a validé le 16 décembre 2010 la légalité de la réforme de la tarification des cantines scolaires. Il a également annulé la décision des 5 maires d’arrondissement UMP concernés de ne pas appliquer la délibération du Conseil de Paris des 10 et 11 mai instaurant la nouvelle grille tarifaire unique, et leur a enjoint de mettre en œuvre cette décision dans un délai de deux mois.

La délibération du Conseil ayant été validée, son application s’impose à tous. Les nouveaux tarifs sont donc pleinement applicables depuis le 1er septembre 2010.

Or, les 5 maires d’arrondissement UMP qui s’étaient déjà mis hors la loi en décidant unilatéralement de ne pas appliquer cette délibération jusqu’à la décision du Tribunal Administratif, continuent à faire obstruction à cette réforme. Plus de trois mois après le jugement du Tribunal Administratif, force est de constater qu’il n’est pas appliqué : non remboursement des familles ayant demandé que soit recalculées leurs factures depuis le 1er septembre, application de la nouvelle grille différée, selon les arrondissements, au 1er janvier ou au 1er mars ou encore à la rentrée prochaine, informations relatives au jugement du tribunal volontairement erronées diffusées aux familles…

En violant délibérément le droit et, pire, en refusant ouvertement d’appliquer les jugements d’un tribunal qu’ils ont eux-mêmes saisi, les maires d’arrondissement UMP concernés s’affranchissent du premier des devoirs des élus dans notre République : le respect de la loi.

Leur obstination pèse chaque jour sur les familles aux revenus moyens ou bas. La Ville de Paris ne peut laisser perdurer une telle situation. Les familles de ces arrondissements doivent bénéficier pleinement des nouveaux tarifs qui leur sont applicables depuis le 1er septembre 2010 sans aucun délai. C’est pourquoi la Ville de Paris saisit à nouveau le juge administratif afin que les caisses en infraction appliquent, sous astreinte, pleinement la décision du tribunal.

Exposition « POLART » à la galerie L’Oeil du Prince

image3.jpgLa galerie L’Oeil du Prince a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition   « POLART » par François Darmigny et Deborah Sportes

Vernissage

le lundi 4 avril de 19h à 22h

Exposition du lundi 4 au vendredi 8 avril

« Cette exposition est née de l’imagination et du travail de deux artistes de talent : le photographe François Darmigny et l’artiste peintre Deborah Sportes.

A partir d’un choix de Polaroids réalisés par François, Deborah a apporté sa touche contemporaine, trendy et Urban Street en créant de véritables toiles photographiques. » VSD.fr, 15 mars 2011

Galerie L’Oeil du Prince
30 rue Cardinet

75017 Paris

Métro Wagram ou Monceau
01.42.26.50.49
info@loeilduprince.com
www.loeilduprince.com
du lundi au samedi de 11H à 19H30
et souvent le dimanche à partir de 15H00




Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Camp Laïque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji
| PANDA